Press "Enter" to skip to content

Comment faire des travaux dans un appartement ?

Réaliser librement des travaux et aménagements dans un appartement sans porter atteinte à la structure de l’immeuble ni perturber la quiétude des occupants n’est pas chose aisée. Par contre il est possible d’engager des travaux dans un appartement à condition que la structure de l’immeuble soit bien protégée et qu’il n’y ait pas d impacts directs sur les parties communes.

Ce qui est permit dans une copropriété!

Dans la plupart des cas, les travaux sont réalisables sans autorisation, notamment :

  • Rénover les salles de bain ou la cuisines
  • Redisposer une ou plusieurs cloisons  intérieurs
  • Réaliser une isolation intérieure,
  • Refaire la peinture et la tapisserie,
  • Revêtements de sols

Entre autres…

Les précautions à prendre sont que les travaux d’aménagements ne doivent pas remettre en cause la destination ou l’aspect de l’immeuble. Par exemple il ne sera pas permit d’aménager un bureau initialement prévu à destination d’habitat.

Dans le cas contraire s’il existe une instance regroupant les copropriétaires, il est conseillé de les consulter avant toute chose. Ainsi le porteur de projet se doit de fournir des renseignements nécessaire tels que les plans, les devis, les notes supplémentaires  détaillant la nature des travaux.

Dans le cadre d’une copropriété  l’avis d’un   d’expert comme un architecte ou un géomètre sera la bienvenue  avant de commencer les travaux.

Pour quels travaux, si on est locataire de l’appartement ?

Toutes modifications envisagées doivent  être notifiées au propriétaire quand le locataire s’engage à faire des travaux dans l’appartement habité. Chaque locataire voudra un jour souhaiter faire des travaux de décoration, d’amélioration ou même de transformation de son logement.

En ce qui concerne  les travaux de décoration ou de petits  équipements démontables, la règle ne se pose pas. En effet tout locataire a le droit d’effectuer des aménagements dans son logement, sans l’autorisation de son propriétaire, à condition que ces travaux ne transforment pas les lieux et les équipements.

Par ailleurs quand les travaux apportent une valeur ajoutée au logement comme la pose d’une   blindée ou l’installation de doubles vitrages, l’occupant peut s’il le souhaite demander au propriétaire de participer aux frais ou négociez avec lui une diminution du loyer.

Il n’ya aucun mal si le locataire demande l’établissement  d’une convention de travaux dans laquelle les travaux concernés et le montant de la compensation financière à verser seront détaillées.

Dans le cadre d’une auto construction, le locataire peut garder les factures de toutes les réparations effectuées de même que celles du matériel acheté.

Faudra bien s’assurer  si le propriétaire est d’accord que l’autorisation des travaux soit notifiée par écrit au locataire.

Dans le cas contraire, le propriétaire peut exiger lors du départ du locataire, que ce dernier  remette les lieux en l’état et à ses frais.

Il a aussi le droit  de choisir de conserver à son bénéfice les transformations effectuées qui peuvent constituer une valeur ajoutée empêchant ainsi le locataire de réclamer une indemnisation des frais  engagés. Il est toujours indispensable de communiquer dans tous les cas de figure.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *